ThèmeIsolation acoustique

Valeurs limites de nuisance sonore

Retrouver le calme grâce aux fenêtres

Les fenêtres insonorisées permettent aux riverains d’aéroports, de lignes ferroviaires, d’autoroutes ou de routes à circulation dense de vivre et dormir plus calmement.

Le bruit aérien ou en bord d’autoroute n’est pas le seul qui puisse rendre malade, mais aussi le bruit ferroviaire, industriel et de loisirs provenant des bars, restaurants et discothèques. Le règlement sur l’isolation acoustique LSV (Lärmschutz-Verordnung) définit les valeurs limites de nuisance appelées IGW (Immissionsgrenzwerte) pour l’évaluation d’émissions sonores. Les valeurs limites de nuisance sonore sont différenciées selon la nature du bruit, la destination de l’espace intérieur et les niveaux de sensibilité (ES). Pour l’obtention d’un permis de construction, ce sont les valeurs limites de nuisance qui sont pertinentes.

Niveaux de sensibilité et valeurs limites de nuisance pour le bruit routier:

Niveaux de sensibilité IGW (dB)
ES I Repos 55 Jour
45 Nuit
ES II Habitation 60 Jour
50 Nuit
ES III Habitation/Commerce 65 Jour
55 Nuit
ES IV Industrie 70 Jour
60 Nuit

Conformément à SIA 181, la nuisance sonore au niveau de l’enveloppe extérieure est déterminante pour les exigences en termes d’isolation acoustique. Le niveau d’évaluation mesuré ou calculé permet d’estimer si les valeurs limites de nuisance (IGW) peuvent être respectées. Si les IGW sont dépassées, les constructions neuves ou transformations ne peuvent être permises que si les valeurs limites peuvent être respectées à l’aide de mesures de construction ou de conception. Une solution serait de monter des fenêtres neuves qui répondent au règlement sur l’isolation acoustique (LSV). Adressez-vous aux services spécialisés dans l’isolation acoustique pour obtenir des informations supplémentaires.