ThèmeIsolation acoustique

Isolation acoustique

Les nouvelles fenêtres protègent contre le bruit

Les nouvelles fenêtres insonorisées protègent contre les bruits nuisibles à la santé. Des fenêtres modernes avec les classes d’isolation acoustique conformes aux exigences sont disponibles pour tout type d’habitation.

Fenêtres insonorisées

Le facteur déterminant pour la nuisance sonore est le niveau de pression acoustique mesuré en décibels (dB). Plus l’isolation acoustique d’une fenêtre en décibels est élevée, moins il y aura de nuisances sonores à l’intérieur. Les fenêtres modernes insonorisées répondent à cette exigence.

Point faible : Fenêtres anciennes

Les points faibles les plus importants pour les nuisances sonores sont donc les fenêtres anciennes. Les fenêtres à vitrage simple ont un effet isolant de seulement 20 dB, ce qui est absolument insuffisant, compte tenu qu’une forte circulation routière produit une pression acoustique d’environ 75 dB.

Les fenêtres avec vitrages isolants standard atteignent une isolation acoustique de 32 dB et elles réduisent le bruit à un dixième par rapport aux vitrages simples.

Les fenêtres modernes insonorisées atteignent une réduction du bruit jusqu’à 45 dB et donc à un vingt-quatrième du volume sonore perçu de manière subjective.

Performances des fenêtres insonorisées

L’isolation acoustique d’une fenêtre se compose de plusieurs facteurs : joints étanches entre le dormant et la bâtisse, ouvrants et dormants de fenêtres étanches, grande distance entre les vitres, épaisseurs de vitre différentes (asymétrique : épais à l’extérieur, plus mince à l’intérieur) et grande épaisseur totale de toutes les vitres. En plus, le système de profilés de fenêtre doit être également pourvu de techniques d’isolation acoustique.

Les grandes valeurs d’isolation acoustique sont donc atteintes par les vitrages multiples. Plus la distance entre les vitres est grande, plus l’effet isolant est performant. Pour une distance inférieure à 10 mm, l’effet insonorisant n’est pas supérieur à celui des vitrages simples. Grâce à l’utilisation de certains gaz dans les espaces entre les vitres, l’effet insonorisant peut être renforcé.

L’indice d’affaiblissement acoustique

Un élément de construction tel qu’une fenêtre est souvent associé à un indice d’affaiblissement acoustique. Il existe deux valeurs différentes. L’indice d’affaiblissement acoustique en laboratoire (Rw) correspond à la valeur d’une fenêtre montée en état de fonctionnement dans un banc d’essai. L’indice d’affaiblissement acoustique en construction (R’w – lu R W prime) est la valeur de la fenêtre montée en état de fonctionnement dans la bâtisse de destination et il ne prend pas en compte seulement la transmission du son de la fenêtre en soi, mais aussi des chemins latéraux.

Principes de base de la pression acoustique

Le son est en fait une onde de pression qui fait vibrer les molécules dans l’air et se propage circulairement dans toutes les directions. Dans l’oreille, les ondes sonores sont transmises par le tympan sur les osselets pour arriver finalement à travers le nerf auditif au cerveau.

L’unité de mesure du volume sonore est le niveau de pression acoustique indiqué en décibels (dB). L’échelle dB commence à zéro (seuil d’audition) et est ouverte en haut. Ce qui surprend : Si la pression acoustique augmente de 10 dB, on a l’impression que le volume sonore a doublé. De l’autre côté, une diminution de 10 dB donne l’impression que le volume sonore a diminué de moitié.