ThèmeAération

Température ambiante idéale

C’est ainsi qu’on crée un climat de bien-être

La température ambiante constitue, en combinaison avec l’humidité de l’air, un facteur déterminant pour le bien-être. Mais les pièces ne doivent pas toutes avoir la même température.

Pour les pièces d’habitation, les températures suivantes sont considérées comme idéales :

Séjour/chambre d’enfant 20 – 23 °C
Cuisine 18 – 20 °C
Chambre à coucher 17 – 20 °C
Salle de bains 20 – 23 °C

Humidité de l’air, température ambiante et moisissures

Si on chauffe peu pour faire des économies d’énergie, on peut avoir une mauvaise surprise. Pourquoi : Les moisissures prolifèrent dans les espaces intérieurs sur de nombreux matériaux s’il y a une certaine quantité minimale d’humidité. Important : Plus la température ambiante est élevée, plus l’air peut contenir d’humidité. Si la température ambiante est trop basse ou s’il y a une grande différence de température p. ex. par rapport à une paroi froide, l’eau condense et il y a un risque de prolifération de moisissures. Les espaces bien chauffés et une aération régulière permettent en général d’avoir une humidité de l’air correcte.

C’est différent s’il y a des défauts de construction ou des isolations thermiques mal posées qui entraînent la formation de condensation. Dans ce cas, il faut éliminer les causes à la racine.

La formation de condensation est régie par la règle approximative suivante : Plus la température de surface est basse et plus l’humidité de l’air est élevée, plus le risque de moisissures est élevé.